PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


16 décembre 2020
FEV participe à l’Alliance Européenne pour l’Hydrogène Propre et devient membre de France Hydrogène


Aix-la-Chapelle et Saint Quentin-en-Yvelines 10.12.2020 - Dans le cadre de « l’Alliance Européenne pour l'Hydrogène Propre », FEV s'est engagée à développer conjointement et durablement une industrie européenne de l'hydrogène, afin d’atteindre une neutralité totale en CO2. L'Alliance est une initiative de l'Union européenne. En parallèle, FEV France est devenue membre de France Hydrogène (anciennement l’AFHYPAC), l’association française qui promeut les solutions hydrogènes.

En 2015, la Conférence de Paris sur le climat a imposé de réduire les émissions de CO2 de 38 % d'ici 2030 et de 80 % d'ici 2050. Avec « l’accord vert », la Commission européenne a renforcé ces exigences et fixé une réduction d'au moins 50 % d'ici 2030 et une neutralité climatique complète d'ici 2050. La forte interconnexion du marché intérieur européen et la croissance constante du volume du transport nécessitent une stratégie commune pour atteindre ces objectifs climatiques, en particulier dans le secteur des transports.

« Si l’on envisage les cycles de développement du secteur des transports, l'avenir est déjà tout proche de nous. Afin d'atteindre les objectifs climatiques ambitieux, nous avons besoin d'une combinaison de toutes les approches économiquement et écologiquement raisonnables pour décarboner l'ensemble du secteur », a déclaré le professeur Stefan Pischinger, Président et CEO de FEV Group. « L'hydrogène peut être utilisé ici comme moyen de stockage pour les énergies renouvelables, comme base pour les carburants synthétiques ou directement dans les piles à combustible et les moteurs à combustion interne ».

C’est pourquoi FEV a rejoint « L’Alliance Européenne pour l'Hydrogène Propre » afin de soutenir le développement d'une industrie de l'hydrogène compétitive à une échelle transnationale.

En collaboration avec des experts des États membres de l'UE, des entreprises, des associations et des communautés dans la recherche et l'innovation, des ressources doivent être mises en commun, et de nouvelles impulsions accompagnées de nouveaux investissements doivent être générés afin d'apporter une contribution significative à la neutralité climatique. L'Alliance sert de forum d'échange et couvre l'ensemble de la chaîne de valeur, de la production, au transport et au stockage de l'hydrogène jusqu'aux applications finales.

« Le besoin d'investissement, par exemple dans les électrolyseurs pour l'hydrogène vert, est énorme », a déclaré le professeur Pischinger. « Il est donc essentiel de proposer des incitations politiques claires et de poursuivre une direction européenne commune. C'est ce que nous voulons soutenir par notre engagement ».

L'alliance prévoit de réunir 2 000 entreprises d'ici 2050.

En parallèle, FEV France devient membre de France Hydrogène, l’organisme national de promotion de la filière. En devenant adhérent, FEV France fera bénéficier les membres de l’association de ses compétences pour la recherche et le développement des techno-briques ainsi que leur intégration dans les produits finaux. FEV contribuera aux aspects réglementaires et aux projets en cours.

  Source : FEV




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué