PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


17 décembre 2020
Accélération de la transformation : ZF présente son propre middleware et crée le Global Software Center


Friedrichshafen (Germany). Le véhicule du futur sera caractérisé par des niveaux élevés d’interconnexion et d'automatisation définis par le logiciel. Mais une "voiture définie par du logiciel" est bien plus qu'un "smartphone sur roues", même si le fonctionnement du véhicule ressemble de plus en plus à celui d'un smartphone. La différence réside dans la qualité et la quantité de fonctionnalités électroniques et mécaniques qui doivent être intelligemment connectées par une plate-forme logicielle pour permettre de se déplacer confortablement et en toute sécurité.

En avant-première du CES 2021, ZF a présenté son nouveau middleware. Cette plate-forme logicielle ouverte est un "médiateur" entre le système d'exploitation des ordinateurs de bord et leurs applications logicielles. Les principales fonctions du middleware sont l'abstraction de la plateforme matérielle vis-à-vis des applications logicielles portables et de la communication entre ces applications.

"Le nouveau middleware de ZF prouve que le groupe est l'un des principaux fournisseurs de systèmes pour la voiture du futur définie par le logiciel", déclare Dirk Walliser, responsable de la R&D, de l'Innovation et de la Technologie chez ZF. "Nos clients bénéficient de processus de développement accélérés et d'une réduction significative de la complexité lors de l'intégration du matériel et des logiciels. Tout au long de la durée de vie du véhicule, les fonctions peuvent être mises à jour ou proposées en complément, à la demande".

En tant que plate-forme logicielle complète, le middleware ZF sera disponible sur des véhicules de série à partir de 2024. Son développement est étroitement lié à celui des logiciels d'application pour les domaines de la mobilité tels que la conduite automatisée, la sécurité intégrée, le contrôle des mouvements du véhicule et la mobilité électrique.

Solutions système pour la voiture définie par le logiciel

Les premières unités de contrôle électronique (UCE) ont été installées dans les voitures dans les années 1970. Depuis près de cinq décennies, ces UCE communiquent entre elles. Aujourd'hui, les véhicules peuvent avoir jusqu'à 100 UCE différentes, chacune d'entre elles incluant son propre logiciel. Sur les nouvelles et futures plates-formes de véhicules, l'architecture électrique et électronique (architecture E/E) sera radicalement différente. Les fonctions logicielles s'éloignent des contrôleurs décentralisés pour s'orienter vers un système centralisé avec seulement quelques unités de contrôle de domaine dédiées, par exemple pour les fonctions de conduite automatisée. Toutes ces applications logicielles bénéficient d'une plate-forme middleware parfaitement intégrée qui gère l'intégration des systèmes.

Le middleware réduit la complexité de l'intégration des systèmes

Le middleware est un connecteur entre les applications logicielles et les composants matériels d'un véhicule. Lui seul a besoin d’être interfacé au système d'exploitation. Cette approche garantit une communication rapide avec toutes les parties du système et réduit considérablement la complexité de l'intégration du système pour le constructeur automobile.

Le même principe s'applique pour le développement des composants matériels. Le middleware simplifie leur intégration dans les véhicules en normalisant la communication entre les différentes couches de matériel et de logiciel.

Accélération et amélioration des processus

L'architecture matérielle et logicielle ouverte permet un processus de développement accéléré et amélioré entre ZF, les constructeurs automobiles et d'autres partenaires - dès la première étape du développement et durant toute la durée de vie du véhicule. Ainsi, les constructeurs automobiles et les clients finaux bénéficient de fonctions automobiles innovantes et toujours à la pointe de la technologie. En fonction de l'architecture logicielle du constructeur, ZF propose une approche modulaire avec son middleware, allant d'une solution de plate-forme complète à des modules individuels pouvant être intégrés dans la plate-forme logicielle du constructeur.

Grâce à son supercalculateur évolutif ZF ProAI pour les véhicules de la prochaine génération, ZF est capable de fournir aux clients automobiles traditionnels et aux nouveaux acteurs du marché des systèmes complets comprenant logiciels, plateforme informatique, capteurs et actionneurs connectés.

Création du ZF Global Software Center en 2021

ZF s'est préparé à relever ces nouveaux défis dans le domaine des logiciels, des fonctionnalités et des systèmes intelligents et implémente de manière proactive de nombreux processus de développement en créant un centre de développement logiciel global fin 2020 qui sera dirigé par Nico Hartmann, Responsable des Solutions Logicielles et du Global Software Center.

« Notre nouveau Global Software Center sera chargé de développer des systèmes logiciels pour les futures architectures au niveau du groupe et de les mettre à la disposition de l'ensemble des divisions » explique Dirk Walliser. « Cela permettra à ZF de coordonner et de normaliser les nouvelles tendances, technologies, méthodes, procédures, outils et fonctions afin de mettre le logiciel résultant à la disposition de toutes les divisions de ZF sur une plate-forme de développement commune. »

"Notre approche porte un regard nouveau et différent sur le logiciel: Nous n'avons pas pour objectif de "centraliser" le développement de logiciels. La raison en est simple : Là où des équipes expérimentées développent depuis longtemps du matériel et des logiciels interconnectés au niveau des composants, nous ne réduirons pas les compétences. Au lieu de cela, nous leur fournissons un soutien complémentaire et menons des projets communs d'intégration de logiciels afin de créer des conditions générales idéales. Cela permet aux équipes d'experts de se concentrer sur leur travail tout en ayant accès aux ressources les plus récentes via le Par ailleurs, les produits purement logiciels - tels que notre middleware - peuvent être créés de manière centralisée dans le Global Software Center et ensuite mis à la disposition de tous pour une utilisation ultérieure", explique Nico Hartmann.

À moyen terme, cela conduira à des structures et un environnement de développement uniformes dans l'ensemble du groupe ZF. Les logiciels seront développés ou adaptés beaucoup plus rapidement, via une coopération intégrée avec les clients et les partenaires pour répondre aux besoins des futurs véhicules définis par logiciel.

Grâce au développement simultané et à l’intégration de ses logiciels, électroniques et mécaniques, ZF fournit des solutions de pointe, innovantes et inégalées au niveau des composants, mais qui peuvent également être étendues de manière complète et intelligente au niveau du système véhicule pour créer une expérience utilisateur unique.

  Source : ZF




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué