PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


26 janvier 2021
Air Liquide inaugure la plus grande unité du monde de production d’hydrogène décarboné par électrolyse à membrane au Canada


Air Liquide a finalisé la construction du plus grand électrolyseur PEM (Membrane Échangeuse de Protons) au monde. Alimentée par de l’énergie renouvelable, cette unité produit désormais jusqu’à 8,2 tonnes par jour d‘hydrogène bas carbone à Bécancour, au Québec. Le Groupe confirme avec ce nouvel investissement à grande échelle son engagement de long terme dans les marchés de l’hydrogène énergie et son ambition d'être un acteur majeur dans la fourniture d'hydrogène bas carbone.

D'une capacité de 20 MW, ce nouvel électrolyseur PEM doté de la technologie de Cummins[1] est la plus grande usine de ce type à être actuellement en opération au monde et va permettre de répondre à la demande croissante en hydrogène bas carbone en Amérique du Nord. La proximité de Bécancour avec les principaux marchés industriels du Canada et des États-Unis va contribuer à assurer l’approvisionnement en hydrogène bas carbone pour des usages industriels et pour la mobilité. La mise en service de cette unité d’électrolyse augmente de 50 % la capacité de production d’hydrogène d’Air Liquide sur le site de Bécancour.

Par rapport à un procédé de production d’hydrogène traditionnel, cette nouvelle unité de production permettra d’éviter l’émission de près de 27 000 tonnes de CO2 par an, soit les émissions annuelles d’environ 10 000 voitures. Le choix de Bécancour est lié à deux caractéristiques du site: d’une part l'accès à une énergie renouvelable abondante fournie par Hydro-Québec, et d’autre part la proximité du marché de la mobilité hydrogène dans le nord-est du continent.

Susan Ellerbusch, Directeur Général d’Air Liquide Amérique du Nord et membre du Comité Exécutif, a déclaré :
« La lutte contre le changement climatique est au cœur de la stratégie du groupe Air Liquide. L’inauguration du site de Bécancour, au Canada, marque une étape importante dans la mise en œuvre de cette stratégie. Avec cette première mondiale, Air Liquide confirme son engagement en faveur de la production d’hydrogène bas carbone à échelle industrielle et sa capacité à déployer dès à présent les solutions technologiques correspondantes. L’hydrogène jouera un rôle clé dans la transition énergétique et l’émergence d’une société bas carbone. »

[1] Après l'acquisition de Hydrogenics par CUMMINS, Air Liquide (par l'intermédiaire de sa filiale The Hydrogen Company) a porté sa participation à 19 %

  Source : Air Liquide




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué