PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


23 février 2021
Toyota pose la première pierre de Woven City, la ville du futur


  • Une ville prototype où tous les écosystèmes seront interconnectés
  • Une renaissance pour l’ancien site de production de Higashi-Fuji


Ce 23 février 11h00 (UTC / GMT+9) a été officiellement posée la première pierre de Woven City, sur l’ancien parc de stockage des véhicules adjacent au site de production désormais fermé de Toyota Motor East Japan, Inc. (TMEJ), à Higashi-Fuji. Cette cérémonie (Jichinsai[1]) était organisée par Toyota Motor Corporation (Toyota) et Woven Planet Holdings, Inc. (Woven Planet), l’entreprise du groupe Toyota responsable d’un large éventail de projets de développement de la mobilité à travers des programmes informatiques.

Outre le gouverneur de la préfecture de Shizuoka, Heita Kawakatsu, le maire de la commune de Susono, Kenji Takamura et d’autres invités représentant la communauté locale, l’événement s’est déroulé en présence du président de Toyota, Akio Toyoda, du PDG de Woven Planet, James Kuffner, du Président de TMEJ, Kazuhiro Miyauchi, et d’autres partenaires du projet. Les dirigeants ont formulé leurs souhaits de réussite pour le début de la construction.

Lien vers le texte intégral du discours (en anglais)

« Le projet Woven City débute officiellement aujourd’hui, a déclaré le président Akio Toyoda. Il n’est jamais facile d’agir selon ses décisions. Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à tous ceux qui nous ont apporté jusqu’à ce jour un soutien et une coopération sans faille. Les thèmes de Woven City sont et resteront « une ville à visage humain », « un laboratoire vivant » et « en constante évolution ». Avec l’aide de nos partenaires du projet, nous allons relever ce défi : créer un avenir où des habitants d'origines diverses pourront vivre heureux ensemble. »

Le président Miyauchi (TMEJ), a ajouté : « Notre site industriel de Higashi-Fuji a connu 53 ans d’activité avec le soutien de la communauté locale, et je lui en suis très reconnaissant. Le savoir et l'expertise acquis grâce à tous ceux qui ont travaillé ici doivent désormais alimenter un nouveau chapitre. Convaincu que Woven City ne sera pas édifiée sur un simple terrain vague mais sur l'histoire même de l’usine, je me mettrai au service d’une coopération maximale. »

En prévision d’une ère où tous les écosystèmes de la vie quotidienne fonctionneront par échange de données, Toyota a annoncé la construction de Woven City en janvier 2020, au Salon de l’électronique grand public (CES) de Las Vegas. Cette ville du futur vise à favoriser des progrès continus bénéfiques à la société, en accélérant le cycle des innovations technologiques et le développement des services.

Le développement de la collectivité fera la part belle à l'humain. En cette époque de transition où Toyota passe du statut de constructeur automobile à celui d’entreprise de mobilité, ce projet constituera une expérimentation grandeur nature de nouvelles technologies dans des domaines très divers tels que la conduite autonome, la mobilité personnelle, la robotique et l’intelligence artificielle (IA). Il devrait offrir un certain nombre d’opportunités à des entreprises et des chercheurs du monde entier.

Trois sortes de rues viendront s’entrelacer : l'une dédiée à la conduite autonome, une autre aux piétons et la troisième aux personnes conduisant un moyen de déplacement individuel. De plus, une route souterraine servira au transport des marchandises. La communauté débutera avec 360 résidents environ, principalement des personnes âgées, des familles avec de jeunes enfants et des inventeurs. À terme, elle devrait compter plus de 2 000 habitants, employés de Toyota compris. L'infrastructure de Woven City vise à créer un cadre qui favorisera l’émergence d’inventions susceptibles de résoudre des problèmes sociétaux, à mesure de leur apparition.

  Source : Toyota




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué