PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION-EVENEMENT / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


13 octobre 2021
Stellantis partage les résultats du projet de conduite automatisée L3Pilot


  • Projet de recherche et d’innovation phare en Europe, L3Pilot a testé la viabilité des fonctions de conduite autonome de niveau 3 (SAE) sur les routes européennes.
  • Stellantis et ses partenaires présentent les conclusions et les enjeux soulevés par ce projet au cours de conférences qui auront lieu aujourd’hui et demain à Hambourg, en Allemagne, pendant l’ITS World Congress.
  • L’engagement dans ce projet de quatre ans fut essentiel pour collecter et valider les données de conduite automatisée permettant d’effectuer des tests exhaustifs des fonctions techniques autonomes de niveau 3.
  • Stellantis a déployé seize prototypes pour ce projet, en vue de tester et d’évaluer la sécurité et l’efficacité des fonctions de conduite autonome de niveau 3 sur routes ouvertes.


AMSTERDAM - Stellantis présente ses contributions au projet de conduite automatisée L3Pilot au cours de l’évènement final du Projet européen - à Hambourg, en Allemagne, lors de l’ITS World Congress du 11 au 15 octobre. Cet événement inclue notamment des démonstrations de conduite sur les autoroutes voisines.

Ce projet de quatre années a impliqué un écosystème global de 34 fournisseurs, instituts de recherche, autorités routières, équipementiers et constructeurs automobiles. L’équipe de recherche et technologies avancées de Stellantis a dirigé les phases de roulage. Le projet a impliqué un total de :
  • 70 véhicules équipés de fonctions de conduite autonome dans 14 sites pilotes et 7 pays
  • 750 professionnels de la conduite, experts en systèmes autonomes de niveau 3, que ce soit en tant que conducteurs ou passagers
  • 400 000 km parcourus sur autoroute, la moitié en mode automatisé et l’autre moitié en tant que base de référence
  • 24 000 km parcourus en ville, 22 200 km en mode automatisé et 1 800 km en tant que base de référence
« La participation de Stellantis au projet L3Pilot et son rôle de leader lors de la phase de roulage démontrent clairement notre engagement envers le développement des technologies de conduite autonome », déclare Harald Wester, Chief Engineering Officer de Stellantis.

« Nous sommes convaincus que ces projets internationaux, menés à grande échelle et impliquant de nombreux partenaires, sont très importants pour garantir la confiance de nos clients dans la sécurité et la fiabilité des technologies autonomes, avant qu’elles ne soient commercialisées. Ces projets font partie intégrante de notre stratégie Software, dans une approche service client de bout-en-bout », commente Yves Bonnefont, Chief Software Officer de Stellantis.

Avec un système automatisé de niveau 3, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence la conduite mais il doit reprendre le contrôle lorsque le système le lui demande. Le projet L3Pilot se concentre sur les tests et la validation de la conduite autonome comme moyen de transport sûr et efficace dans des conditions réelles de circulation, faisant de lui l’un des projets les plus importants pour l’avenir de ces technologies. Au-delà des aspects techniques, il a également permis d’évaluer les comportements de conduite, l’acceptation par les utilisateurs et l’impact sur le trafic et la sécurité.

La phase de roulage a couvert un large éventail de situations de conduite, incluant le stationnement, le changement de voies sur autoroute, le franchissement d’intersection en ville ou la conduite en embouteillage. Elle a notamment permis de tester les fonctions de conduite autonome de niveau 3 suivantes :
  • Motorway Chauffeur : conduite à grande vitesse et changement de voies automatisé
  • Traffic Jam Chauffeur : conduite à faible vitesse en embouteillage
  • Remote Parking : stationnement en créneau ou en bataille
  • Home Zone : mémoire du trajet pour les manœuvres répétitives afin d’entrer et sortir des places de stationnement
Les retours d’expérience de tous les partenaires permettront de définir les exigences requises du système et de mettre en place un code commun de bonnes pratiques. Le projet L3Pilot a joué un rôle essentiel dans le test des fonctions de conduite autonome, l’analyse des performances des systèmes automatisés du point de vue de l’utilisateur, et la compréhension de l’impact du déploiement de cette technologie sur la sécurité routière dans un contexte de trafic mixte.

Stellantis a déployé une flotte de seize prototypes dans de multiples scénarios et situations de conduite, exposés à des conditions variables dans plusieurs pays européens, afin de collecter des données, détecter des scénarios et évaluer tous les aspects de ces roulages pour répondre aux questions clés de la commercialisation de ces systèmes.

S’appuyant sur les résultats du projet L3Pilot, Stellantis poursuivra sa contribution aux efforts communs à grande échelle avec le prochain projet cofinancé par l’Union européenne, Hi-Drive. Au cours des quatre prochaines années (2021-2025), le projet Hi-Drive permettra de répondre à un certain nombre de défis clés liés au déploiement de niveaux plus élevés de conduite automatisée.

  Source : Stellantis




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué