PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION-EVENEMENT / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


25 janvier 2022
Conduite automatisée : Bosch et Cariad, filiale du groupe Volkswagen, ont conclu un partenariat étendu


L’alliance en ingénierie va accélérer la diffusion des fonctions de conduite automatisée à toutes les classes de véhicules

Stuttgart, Wolfsburg et Ingolstadt, Allemagne - Plus de sécurité et moins de stress pour les conducteurs, un déploiement plus rapide des fonctions de conduite automatisée dans toutes les classes de véhicules : ce sont les objectifs que Bosch et Cariad, la filiale du groupe Volkswagen, se sont fixés au travers de cette collaboration et les motivations qui ont conduit à former ce partenariat étendu. Les entreprises veulent rendre la conduite partiellement et fortement automatisée adaptée à la production de masse, et donc accessible au plus grand nombre. L’alliance ambitionne ainsi de proposer aux véhicules vendus sous les marques du Groupe Volkswagen des fonctions qui permettent au conducteur d’enlever temporairement les mains du volant. Il s’agit de fonctions dites de Niveau 2 sans les mains adaptées aux environnement urbain, péri-urbain et sur autoroute, ainsi qu’un système qui reprend toutes les fonctions de conduite sur l’autoroute (SAE niveau 3). Les premières fonctions doivent être installées en 2023.

Pour la conduite partiellement et fortement automatisée, les deux entreprises vont développer conjointement une plate-forme logicielle standardisée de pointe. L’objectif est d’utiliser cette plateforme dans toutes les classes de véhicules particuliers vendus sous les marques du Groupe Volkswagen - et donc dans l’une des plus grandes flottes de véhicules au monde. Il sera également possible d’intégrer tous les composants développés par l’alliance dans les véhicules et les écosystèmes d’autres constructeurs automobiles.

Expertise logicielle et dans la production de masse

« Pour les véhicules particuliers, l’évolution vers la conduite automatisée se fait par étape. Chez Bosch, nous y travaillons avec succès depuis de nombreuses années. En collaboration avec Cariad, nous allons pouvoir accélérer la mise sur le marché de fonctions de conduite partiellement et hautement automatisée dans toutes les classes de véhicules et les rendre ainsi accessibles au plus grand nombre. Cela rendra la conduite sur les routes plus sûre et plus détendue », déclare Markus Heyn, membre du conseil de direction de Bosch. « Nous pourrons offrir les solutions développées également à nos autres clients et ainsi établir de nouveaux standards. » Les deux partenaires peuvent faire de la conduite de plus en plus automatisée, une vision commune sur nos routes : ils ont des décennies d’expérience dans la production de masse, dans le design de systèmes évolutifs, dans la validation de systèmes de conduite, ainsi que dans les logiciels, le développement basé sur la donnée et l’intelligence artificielle.

« La conduite automatisée est essentielle à l’avenir de notre industrie. Grâce à notre coopération, nous renforcerons la réputation de l’Allemagne en matière d’innovation. Bosch et Cariad vont encore améliorer leur expertise grâce au développement de technologies pionnières », déclare Dirk Hilgenberg, PDG de Cariad. « Cela souligne notre ambition d’offrir les meilleures solutions possibles à nos clients le plus tôt possible. »

Traitement intelligent de l’information provenant de l’environnement réel


Des collaborateurs de la division Bosch Cross-Domain Computing Solutions et de Cariad développeront ensemble des fonctions de conduite partiellement et hautement automatisée sur différents sites appartenant aux deux entreprises, notamment à Stuttgart et à Ingolstadt. Ils travailleront dans des équipes mixtes et agiles et feront partie d’un réseau mondial. Les différents modules du projet allant du middleware aux applications individuelles pourront regrouper jusqu’à plus de 1.000 experts des deux entreprises à certaines étapes clés. Les deux entreprises ont déjà commencé à recruter de nouveaux experts pour travailler dans l’alliance.

Les travaux du projet seront axés sur le développement de logiciels basés sur la donnée, les informations provenant de l'ensemble des capteurs analysant l'environnement à 360 degrés. À cette fin, un environnement de développement hautement innovant sera créé pour l’enregistrement, l’évaluation et le traitement des données. L’environnement utilisera également des méthodes d’IA. L’idée derrière est simple. Plus on a d’informations variées provenant du trafic routier réel, plus le design des fonctions de conduite partiellement et fortement automatisée peut être robuste et intuitif. C’est valable par exemple pour les couches logicielles supplémentaires nécessitant des cartes haute résolution pour la géolocalisation, le guidage latéral et longitudinal des véhicules. L’alliance travaillera également sur ces couches logicielles. C’est aussi valable pour les situations de conduite quotidiennes tout autant que pour les cas particuliers, c’est-à-dire les accidents de circulation routière rares, particulièrement difficiles à résoudre pour un système.

Traitement de l’information en temps réel

« La meilleure base de données pour le développement de fonctions de conduite automatisée est la circulation routière. Grace à la plus grande flotte de véhicules connectés au monde, nous aurons accès à une énorme base de données. Cela nous permettra d’amener les systèmes de conduite automatisée à un autre niveau. Tous nos clients pourront en bénéficier », déclare Mathias Pillin, président de Bosch Cross-Domain Computing Solutions. « Ensemble, nous pouvons tester des fonctions de conduite automatisée à plus grande échelle dans des véhicules réels et les implémenter plus rapidement. Notre travail d’ingénierie se fera conjointement, Bosch et Cariad formeront une seule équipe. Il n’y a jamais eu une alliance comparable dans l’industrie automobile », déclare le Dr Ingo Stürmer, directeur de projet de l’alliance à Cariad.

Cela implique également d’intégrer les données recueillies en conditions réelles de circulation dans le processus de développement - en continu et en temps réel. Chaque kilomètre parcouru en conditions réelles de circulation et toutes les données recueillies, évaluées et traitées en conséquence, représentent une base de données plus large et plus fine à partir de laquelle on peut rendre possible des niveaux supérieurs de conduite automatisée. Ils pourront ainsi devenir réalité sur nos routes, en toute sécurité et de manière fiable. Les partenaires ont également convenu d’examiner la possibilité d’objectifs communs et un calendrier de développement vers la conduite entièrement automatisée (SAE niveau 4).

Le principe directeur de ce partenariat sur un pied d’égalité est le suivant : l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde et l’un des plus grands équipementiers automobiles au monde font ensemble, un grand pas en avant dans le développement de la conduite automatisée.

  Source : Bosch




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué