FOCUS TECH

6-cylindres BMW X3/X4 M optimisé
grâce à l’impression 3D



6-cylindres au banc moteur



Si les constructeurs y ont recours depuis plusieurs décennies pour la fabrication d'outils ou de pièces prototypes, l'emploi de la fabrication additive (impression 3D) pour les véhicules de série est encore très limité. Le nouveau 6-cylindres BMW en est un nouvel exemple puisque sa culasse et ses collecteurs d’échappement présentent des formes complexes grâce à des noyaux de fonderie imprimés en 3D. Le moteur gagne ainsi notamment en puissance maxi ou en réponse transitoire grâce à une meilleure perméabilité, à un refroidissement plus efficace de la chambre de combustion et à des collecteurs asymétriques intégrant les carters de turbine.


Noyau de culasse prêt à l’emploi




Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : BMW
Date de parution : décembre 2019




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2019     auto-innovations.com