D O S S I E R

Et si on reconsidérait le moteur thermique à hydrogène ?


A moyen terme, l’industrie automobile se doit de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur la totalité de son activité et, à court terme, sur l’utilisation de ses produits. Le véhicule électrique à batterie est la principale voie décidée par les autorités mais présente des limites d’emploi lorsque de grandes autonomies sont nécessaires ou concernant les poids lourds et les bus. L’hydrogène est alors une solution et de nombreux projets à piles à combustible sont en cours. Une alternative est l’utilisation de ce gaz dans un moteur à combustion interne, ce qui offre l’avantage d’une application rapide et d’un moindre coût, toujours sans émissions de CO2 à l’usage. Si les projets des années 2005-2010 n’ont pas abouti, les possibilités actuelles sur la combustion d’un mélange pauvre, la suralimentation et la dépollution redonnent à cette alternative de nouvelles opportunités.

Contenu :

Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : BMW, Bosch, FEV, Keyou, Mazda
Date de parution : janvier 2021


Accès au dossier
        Accès abonnés
   Entrez votre code d'abonné
   La touche "Entrée" de votre clavier est inopérante
        Accès non-abonnés (exclusivement réservé aux particuliers)
   Acheter un accès direct à ce dossier. Tarif : 8 €
  • Un enregistrement du dossier obtenu sur l'ordinateur du destinataire est autorisé.
  • Toute publication, copie, diffusion ou retransmission de ces informations est strictement interdite sans l'accord écrit d’Auto-innovations.com. Toutes les informations de ce dossier restent la propriété exclusive d’Auto-innovations EURL.
  • L'achat d'un dossier est exclusivement réservé aux particuliers. Les sociétés et établissements scolaires doivent souscrire à un abonnement.
   Pour vous abonner :



Nous écrire
© Tous droits réservés 2021     auto-innovations.com