27 février 2012

Opel Insignia 2.0 CDTI BiTurbo SuperSport

Opel 2.0 CDTI BiTurbo : turbosuralimentation
séquentielle à deux étages et refroidissement
de la charge par deux échangeurs

Le haut de gamme de l’Opel l’Insignia sera équipé du nouveau moteur 2.0 CDTI BiTurbo de 143 kW (195 ch) qui présente plusieurs nouvelles technologies. La turbosuralimentation séquentielle à deux étages est refroidie par deux échangeurs, un concept appelé chez Opel « twin cooler system ». Le processus de combustion est contrôlé par des capteurs de pression intégrés dans les bougies de préchauffage (technologie Cleantech) et leur résolution est d’un degré d’angle de vilebrequin. Enfin, le système d’injection directe Common Rail fonctionne à des pressions atteignant 2000 bars et les injecteurs piézoélectriques sont capables de 8 injections par cycle.

La berline traction avant avec boite manuelle 6 vitesses franchit le 0 à 100 km/h en 8,7 secondes et atteint une vitesse maxi de 230 km/h. Sa consommation NEDC est de 4,9 litres de gazole aux 100 kilomètres (129 g CO2/km). Toutes les versions avec transmission manuelle sont équipées du Start/Stop.

A partir du printemps 2012, les versions Adaptive 4x4 (AWD) pourront de plus être commandées avec le châssis SuperSport, doté du train avant HiPerStrut de l’Insignia OPC. Celui-ci est composé d’une suspension pseudo-McPherson avec Pivots porte-moyeu découplés. Par ailleurs, le châssis peut recevoir l’amortissement piloté et le freinage haute performance Brembo.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page