28 janvier 2005

L'évolution du freinage - Interview de Jean Dufour, Directeur Général Vente et Marketing Bosch

Lors de la présentation des futures évolutions du système ESP Bosch, nous avons pu recueillir la vision de l'équipementier sur l'évolution du système de freinage auprès de Jean Dufour, Directeur Général Vente et Marketing Bosch.

Auto-innovations : En 2006, vous lancerez l'ESP Premium qui a pour code EHB3. Cela signifie-t-il qu'il implique l'utilisation exclusive d'un circuit électro-hydraulique ?
Jean Dufour : L'ESP Premium utilisera un circuit de freinage hydraulique traditionnel. Cela est important afin de proposer cette nouvelle évolution à un coût abordable.

Auto-innovations : Cela signifie donc que vous allez abandonner le système EHB introduit sur des modèles Mercedes en 2001 ?
Jean Dufour : Le système EHB nous a permis d'ouvrir de nouvelles fonctions au système de freinage. La technologie permet aujourd'hui d'atteindre le même niveau de performance avec un circuit de freinage hydraulique classique et avec un coût moindre. Il n'y aura donc pas de nouveau développement sur l'EHB.

Auto-innovations : La prochaine évolution sera peut-être le freinage électro-mécanique EMB. Où en êtes vous sur ce sujet ?
Jean Dufour : Nous continuons le développement et la mise au point du système EMB. Nous devons auparavant résoudre plusieurs problématiques. Ce système de freinage x-drive demande une fiabilité absolue. Or, si ce niveau de fiabilité existe aujourd'hui en aéronautique, il n'est économiquement pas reproductible en automobile avant 2010. Il faut prendre en considération que l'EMB, s'il propose beaucoup d'avantages technologiques, n'apporte pas un plus concret au consommateur. Nous ne pouvons donc pas le vendre plus cher. Autre point, les étriers électro-mécaniques demandent un long développement. Il n'existe pas encore de moteur assez puissant pour le pincement des plaquettes. Ce moteur doit aussi être léger. Nous travaillons alors sur des étriers auto-serrants, mais qui demandent une longue mise au point. De plus, la connectique de ces étriers n'existe pas encore à ce jour. L'introduction de l'EMB n'est raisonnablement pas prévue avant les années 2010-2012.

Haut de page