8 juin 2006

Après Ferrari, Delphi équipe l’Audi TT de sa suspension Magneride

Delphi nous avait prévenu, son système d’amortissement original Magneride équipera 5 nouveaux modèles. Après la Ferrari GTB 599 Fiorano, ça sera donc le nouveau coupé Audi TT qui disposera de cette technologie.

Pour rappel, ce système novateur utilise un fluide magnéto-rhéologique permettant d’offrir des lois d’amortissement variables en continu en temps réel. Dénommé Audi Magnetic Ride sur le TT, le MagneRide répond en temps réel aux types de revêtement et au style de conduite rencontrés grâce aux informations fournies par des capteurs enregistrant les mouvements de la caisse et le déplacement des roues. Une bobine électromagnétique est intégrée dans le piston de l’amortisseur de manière à ce que le flux se déplace exactement de manière transversale aux orifices d’admission du piston amortisseur. Quand le piston se déplace, les particules de métal alignées créent une résistance à l’écoulement du fluide de suspension.

Le système Delphi a une capacité de réponse instantanée, sans aucune pièce mécanique en mouvement. Les lois d’amortissement sont simplement fonction de l’intensité électrique appliquée au fluide magnéto-rhéologique, et peuvent varier jusqu’à 1000 fois par seconde.

Haut de page