4 octobre 2017
Première européenne : projet « Rouen Normandy Autonomous Lab », service de mobilité à la demande sur routes ouvertes avec des véhicules électriques autonomes accessibles au public
Rouen – le 2 Octobre 2017. Les partenaires1 du projet « Rouen Normandy Autonomous Lab » lancent l’expérimentation du premier service de mobilité à la demande avec véhicules autonomes électriques sur routes ouvertes au public en Europe.

Le démarrage de cette première européenne a été officialisé par un accord signé en présence de Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Thierry Mallet, Président Directeur Général du groupe Transdev, Florence Mas, Directrice Régionale Normandie du groupe Caisse des Dépôts, Philippe Buros, Directeur Commercial France du Groupe Renault, Nicolas Gomart, Directeur Général du Groupe Matmut, au siège de la Métropole Rouen Normandie.

Baptisé « Rouen Normandy Autonomous Lab », ce programme représente un investissement total de 11 millions d’euros. Cette expérimentation constitue l’un des projets démonstrateurs territoriaux de « Smart City » impulsés par le groupe Caisse des Dépôts.

Rouen Normandie, capitale européenne de la mobilité autonome

A Rouen, un service de mobilité à la demande sur routes ouvertes avec cinq véhicules électriques autonomes sera proposé aux habitants de la métropole rouennaise. Il s’agit d’une première européenne.

La flotte des véhicules autonomes dédiée au projet comprendra au départ 4 Renault ZOE électriques équipées des technologies Renault et des technologies Transdev (développées en partenariat avec Delphi, Esigelec et d’autres acteurs normands), auxquels s’ajoutera à terme une navette équipée des technologies Transdev. Ces véhicules effectueront 3 boucles totalisant 10 kms au Technopole du Madrillet (Saint-Etienne du Rouvray). Après une période de tests, l’ouverture au public de ce service à la demande est prévue au printemps 2018 pour une durée de 2 ans.

Un parcours de 10 kms sur 3 boucles de voies ouvertes, avec 17 points d’arrêt.

Les utilisateurs pourront appeler un véhicule en temps réel, depuis l’application dédiée disponible sur smartphone, à partir d’un des 17 points d’arrêt situés sur les dix kilomètres que représentent les trois parcours préétablis.

Une expérience client digitale simple et intuitive

Le développement des systèmes de transport autonomes nécessite des compétences clés dans le domaine du dispatch, du management de flotte, de la télécommunication, des capteurs et des logiciels de conduite autonome ainsi que dans la fabrication du véhicule en lui-même. Transdev, Groupe Renault et le territoire allient ces compétences.

Rouen Normandy Autonomous Lab va apporter aux acteurs partenaires plusieurs apprentissages majeurs dans le développement et l’expertise de l’utilisation de véhicules autonomes sur voies ouvertes. En particulier, le projet permettra :
  • D’expérimenter sur route ouverte la gestion d’une flotte de véhicules électriques autonomes à la demande. Dans un premier temps, les tests porteront sur des véhicules impliquant un conducteur pouvant intervenir en cas de nécessité, puis sur des véhicules ne requérant plus aucune intervention humaine lorsque les solutions techniques auront été éprouvées et les contraintes juridiques levées.
  • D’améliorer les technologies de communication de véhicule autonome à véhicule autonome et de véhicule autonome vers les infrastructures, notamment les équipements de bord de route.
  • D’éprouver les technologies de gestion de la flotte, c’est-à-dire la supervision en temps réel des véhicules, ainsi que leur maintenance.
  • D’analyser et d’améliorer de façon continue l’expérience des utilisateurs.
Un projet multi partenarial

Rouen Normandy Automous Lab a été initié par le groupe Transdev, l’un des leaders mondiaux de la mobilité. Il réunit aux côtés de la Métropole Rouen Normandie des partenaires de premier plan et constitue une étape majeure en Europe dans le déploiement des véhicules autonomes au service d’une mobilité partagée, plus durable et plus intelligente.

Il répond à la volonté commune de chacun de ces acteurs d’investir dans la mobilité de demain, en mettant en commun les savoir-faire et capacités d’innovations spécifiques à chacun, au service d’un territoire précurseur dans les solutions de transport innovantes et durables. Pour la Métropole et la Région, il s’agit de proposer à leurs administrés un nouveau service innovant, constituant en outre une première européenne et la première étape vers la constitution d’un cluster industriel de pointe en matière de mobilité du futur. Pour le groupe Caisse des Dépôts, cette expérimentation se concrétise dans le cadre de sa démarche de démonstrateurs « Smart city » lancée en novembre 2016, qui vise à accompagner le déploiement des innovations dans les territoires.

Sa filiale Transdev, apporte au projet son expertise d’opération de transports publics (exploitation, management de la flotte, relation client) et de transport autonome (dispatch, flotte-contrôle-commande et intelligence embarquée). Le Groupe Renault apporte son expertise en matière de véhicules électriques, de conduite autonome et de technologies de véhicules connectés. Le financement du projet est porté à 60% par des acteurs privés et à 40% par les acteurs publics. Le projet représente un investissement global de 11 millions d’euros.


  Source : Groupe Renault
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué