21 octobre 2016
Toyota va produire des boîtes de vitesses hybrides et de nouvelles motorisations essence en Pologne
  • Démarrage de la production des boîtes-ponts hybrides prévu fin 2018 chez TMMP.
  • Arrivée de nouvelles motorisations essence sur les lignes de TMIP en 2017 et fin 2019.
  • 150 millions d’euros d’investissement supplémentaire total.


Toyota Motor Europe annonce que Toyota Motor Manufacturing Poland (TMMP) commencera à produire une boîte-pont hybride à Walbrzych à partir de 2018, et que deux moteurs essence (1,5 litre et 2,0 litres) s’ajouteront en 2019 à la production de Toyota Motor Industries, Poland (TMIP), situé à Jelcz-Laskowice. Ces projets représentent à eux deux un investissement supplémentaire d’environ 150 millions d’euros, ce qui porte à plus de 950 millions d’euros les sommes investies à ce jour dans les sites de production polonais de la marque depuis le début d’activité en 2002.

« Nous sommes heureux de pouvoir transplanter ici en Pologne, au coeur de l’Europe, la production de boîtes-ponts hybrides et de moteurs essence supplémentaires, chez TMIP et TMMP, où le personnel a acquis un niveau exceptionnel de compétence et de compétitivité », déclare Johan van Zyl, Président et CEO de Toyota Motor Europe. « Toyota s’efforce toujours de renforcer son implantation locale et de s’adapter aux tendances du marché, dans l’optique de créer une croissance durable. »

TMMP

La boîte-pont hybride que fabriquera TMMP est un élément essentiel du système hybride Toyota. Elle sera associée au moteur 1,8 litre ZR des Auris et Auris Touring Sports Hybrides vendues en Europe et équipera le nouveau crossover Toyota C-HR lorsqu’il entrera en production à la fin de cette année. La boîte-pont de l’Auris est pour l'instant produite au Japon chez Toyota Motor Corporation, puis exportée vers l’Europe. De plus, TMMP accueillera certaines fonctions de R&D liées aux essais des matériaux de production, afin d’aider à l’approvisionnement local des pièces de cette boîte-pont.

L’hybride est un élément de différenciation essentiel pour Toyota en Europe. TME compte d’ailleurs voir la part des modèles hybrides dans ses ventes passer des 31 % actuels à 50 % d’ici à 2020.

« Nous tenons vraiment à renforcer notre présence en Pologne », ajoute Eiji Takeichi, Président de Toyota Motor Manufacturing Poland. « Cette nouvelle production de composants hybrides pérennise l’exploitation du site, au bénéfice de nos collaborateurs et de la communauté locale. »

TMIP

TMIP, qui construit actuellement des moteurs diesel 1,4 l et 2,2 l, ajoutera deux groupes essence à sa production : en février 2017 commencera l’assemblage d’un 1,5 l destiné à la Yaris, suivi fin 2019 d’une version 2,0 l.

« Bien que TMIP ne fabrique pour l’instant que des motorisations diesel, la part des véhicules à essence, hybrides et électriques est en train de croître sur le marché européen », précise Kazunori Masuoka, Président de Toyota Motor Industries Poland. « Il était donc important pour nous de diversifier notre production et d’élargir notre savoir-faire à la fabrication de groupes essence, afin d’assurer l’avenir. »


  Source : Toyota


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué