FOCUS TECH

Les orientations techniques de post-dépollution pour l’Euro7



Les différentes combinaisons possibles de post-traitement selon Ricardo



L’introduction de la mesure RDE à partir de septembre 2017, puis celle de l’Euro 6d ou Euro 7 en janvier 2020, nécessiteront un traitement des gaz polluants accru tant en taux que sur des plages de fonctionnement en régime, couple, température et altitude élargies. Outre les progrès en combustion, les constructeurs disposent de nombreuses solutions pour traiter les particules et les oxydes d’azote (NOx) produits : EGR haute et basse pression, catalyseur à accumulation, SCR passif/actif ou SCRF. Quelle combinaison de ces moyens sera adoptée sur les prochains véhicules ? Différentes présentations lors du congrès diesel de la Société des Ingénieurs de l’Automobile (SIA) indiquent que ce domaine est encore appelé à évoluer et que les réponses dépendent du type de voiture, du coût et des progrès effectués dans les systèmes de post-traitement.


Le récent Mercedes 2.0 (OM 654), doté d’EGR HP et BP, intègre un catalyseur d'oxydation suivi d’un SCRF en sortie de turbocompresseur







Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : Congrès diesel de la SIA, Alliance Renault-Nissan, Faurecia, Groupe PSA, Jaguar Land Rover, Ricardo, Umicore
Date de parution : juillet 2016




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2016     auto-innovations.com