Un V8 de course pour la BMW M3 E92


BMW raccourcit de deux cylindres le V10 à 90° des M5 et M6 pour en faire le propulseur de la M3 dernier cru. Conformément à la tendance générale, celle-ci a pris de l'embonpoint à chaque génération, si bien que pour satisfaire les exigences de sa clientèle et ne pas se laisser dépasser en matière de performances par une concurrence acharnée, son 4 cylindres initial a été remplacé par un fameux 6 cylindres en ligne, puis dorénavant par un V8 encore plus puissant.

Si ce nouveau V8 est mécaniquement semblable au V10 des M5 et M6, il n'en comporte pas moins un certain nombre de nouveautés et d'améliorations remarquables. Dans notre dossier Un V10 pour la BMW M5 : de la Formule 1 à la série, , nous mentionnions qu'un V8 pourrait être dérivé de ce V10 en utilisant de nombreuses pièces communes. Nous écrivions aussi qu'étant donné qu'un V8 avec vilebrequin en quadrature est parfaitement équilibré en ce qui concerne tant les forces d'inertie libres de 1er et 2ème ordre que les couples d'inertie de 2ème ordre et que ses couples de 1er ordre peuvent être équilibrés au moyen de contrepoids en extrémités de vilebrequin, un V10 se justifiait d'autant moins qu'un angle de 90° entre ses rangs de cylindres produit des impulsions motrices irrégulièrement espacées.

Et bien, nous voilà de retour au V8, et quel V8 ! D'une puissance spécifique de 105 ch/l à 8300 tr/min, il développe son couple maxi à 3900 tr/min déjà, ce qui le caractérise par une plage d'exploitation exceptionnellement large.

Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Bloc-cylindres Alusil
  • Page 3 : Embiellage
  • Page 4 : Culasses
  • Page 5 : Distribution : poussoirs hydrauliques échancrés
  • Page 6 : Distribution : entraînement par deux chaînes duplex
  • Page 7 : Admission sans débitmètre d'air
  • Page 8 : Refroidissement à flux transversal / Lubrification : carter en deux parties
  • Page 9 : Echappement hydroformé
  • Page 10 : Récupération d’énergie cinétique lors des décélérations / Gestion moteur : 200 millions d'opérations par seconde
  • Page 11 : Caractéristiques techniques et comparaisons - 1/2
  • Page 12 : Caractéristiques techniques et comparaisons - 2/2 / Transmission et performances
  • Page 13 : Mise au point sur des bancs d'essais ultramodernes
  • Page 14 : Calibration de la gestion électronique du moteur
  • Page 15 : Photos de l'usinage et de l'assemblage du moteur + vidéos


Auteur : François Dovat.
Date de parution : septembre 2007.
Source : BMW.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2002-2007     auto-innovations.com