Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Le développement continu par Valeo d’une transmission à 2 rapports pour propulsion électrique
  • Pourquoi le moteur à combustion perdurera dans des compétitions automobile majeures ?
  • Commercialisation des premiers moteurs-roues de Schaeffler 
  • Bobinage à fils ronds vs à épingles à cheveux 

06/06/2024

Une avancée majeure dans les traitements de surface des métaux

Le procédé DryLyte Hybrid Finish, fruit de la collaboration en R&D entre Gpainnova et le Cetim, accélère considérablement la vitesse de finition des métaux tout en garantissant une qualité et une précision supérieures des produits finis. 


Gpainnova, spécialiste de l’innovation en matière de solutions de finition de surface, et le Cetim collaborent actuellement sur un projet pionnier de recherche et de développement visant à améliorer les traitements de surface des métaux : le procédé breveté DryLyte Hybrid Finish. 

Ce partenariat associe la technologie d’électropolissage à sec DryLyte de Gpainnova à l’expertise du Cetim et à son système breveté de finition de surface électrochimique-mécanique. Ce type de système est développé depuis 2016 par le centre dans le cadre du « Luppiam », son laboratoire commun avec l’École Centrale de Lyon et l’école d’ingénieurs Institut Mines-Telecom.

Le procédé DryLyte Hybrid Finish mis au point est conçu pour accélérer de façon significative la vitesse de finition, tout en éliminant efficacement toute rugosité élevée sur les surfaces métalliques. Les résultats préliminaires démontrent que ce nouveau procédé peut atteindre des vitesses de polissage jusqu’à dix fois plus rapides que les techniques classiques, constituant ainsi une option viable pour améliorer la finition des pièces imprimées en 3D, le moulage par injection de métal, et les composants usinés avec une rugosité élevée. 


Les avantages du procédé 

La vitesse accrue du procédé DryLyte Hybrid Finish permet notamment de multiplier par cinq le rythme de production par rapport à d'autres procédés comparables, ce qui raccourcit les délais de réalisation et accroît l'efficacité des opérations. En outre, la précision et la finition sont améliorées car la nouvelle méthode réduit considérablement les ondulations et les rugosités et permet d'obtenir des finitions d'une finesse de Ra 0,5 micromètre en 40 minutes seulement. Une précision obtenue en n’éliminant qu’un minimum de matière : moins de 70 micromètres. Cela contribue au développement durable grâce à une réduction des déchets. Par ailleurs, le procédé permet également la passivation de la surface, ce qui renforce sa durée de vie et sa résistance aux éléments extérieurs. 

La machine DLyte Hybrid Finish, qui intègre le nouveau procédé DryLyte Hybrid Finish, était finaliste dans la catégorie post-traitement lors des TCT Awards 2024. Avant la fin de l’année, le Laboratoire du Cetim sera doté d’un exemplaire destiné à renforcer l'équipement de finition de surface actuel dont dispose le Centre. 

Gpainnova et le Cetim se sont tous deux engagés à faire progresser la recherche et le développement dans le domaine des technologies de traitement de surface. Ce partenariat souligne non seulement leur leadership en matière d'innovation, mais aussi leur engagement à fournir des solutions qui répondent aux exigences strictes des industries conformes aux standards de qualité les plus élevés en matière de finition de surface. 


    Source : Cetim


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué